AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et si le vrai foot c'était ça?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JS



Nombre de messages : 113
Age : 21
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Et si le vrai foot c'était ça?   Mar 08 Nov 2011, 22:12

Et si le vrai foot c'était ça?




Bonjour à tous, nous avons décidé de consacrer cette semaine sur un sujet qui tient à cœur de la rédaction de Football Anatomy et qui se nomme « Et si le vrai foot c’était ça ? », ce thème aura pour but de revenir histoire de quelques jours aux vraies valeurs du foot, car aujourd’hui la plupart ont complètement disparu à notre plus désespoir !

Trop de pognon tue la passion !

Une formule célèbre reprise par de nombreux groupes de supporters français qui le proclament régulièrement sur des banderoles, avec souvent la LFP (Ligue de Football professionnel) en ligne de mire, ce slogan scandé généralement lors des matchs de coupe de la ligue (dit Moustache CUP). L’argent envahit le football, vous allez sans doute me dire que sans argent le foot ne fonctionnerait pas ! Oui, mais, cela n’empêche de resté dans des approximations de somme décente… À l’heure où les Qataris et autres riches investisseurs se lancent à la conquête de notre football, avec tous en tête le dernier exemple en date, le rachat du Paris Saint Germain par les Qataris. On peut se demander que sont devenus les fondamentaux du football. Le football se jouait déjà à coup de liasses de billets. Mais les sommes investies d’année en année devienne risible et pour se mettre au niveau des autres chaque club va essayer de ce prostituer en direction d’un émir Qataris par des coups de buzz et d’hypocrisie, une bonne idée pour se mettre au niveau de la concurrence ! Mais où est passé le football que l’on aime tant ou l’on joue avec 22 joueurs devant un public de passionner et où l’on défend les valeurs de son club, mais avant tout de son sport? Mais dans le fond qu’est-ce que l’âme du football ? Et bien ce sont en autres les supporters !

Le foot business devant le foot passion ?

On mettra un point d’interrogation après le titre de ce paragraphe, car nous ne sommes pas encore dirigés à 100 % vers un foot business, mais ce ne serait tardé. Pour les supporters, car ils font partie intégrante du football à la base, aujourd’hui de nombreux clubs en France prennent des mesures pour sortir la violence du stade. Ce qui est bien, mais il ne faut pas se tromper d’ennemis et mettre tous les supporters dans le même panier. Sur 1000 supporters, il y aura toujours une dizaine de cons. Mais ce n’est pas en interdisant un certain nombre de pseudo supporter, pour faire peur et prévenir des risques, que tout cela s’arrangera et comme dit plus haut au lieu de vouloir casser les supporters à travers des spots publicitaires qui sont certes pas totalement dénués de sens, mais qui coûte de l’argent et qui ont une efficacité proche du néant la ligue devrait davantage s’occuper de la compétitivité des clubs et de leurs gestions parfois affligeantes. Les IDS fleurissent de jour en jour, certains pour des raisons méritées, d’autres non. La ligue radicalise sa méthode, pour vouloir un foot business, destiné à un public de nanties pendant 90 minutes en famille et qui ne veulent pas se faire emmerder par des vrais supporter qui chantent et montrent leur passion pour leur club et sont considérés comme les méchants de l’affaire!

Des joueurs irrespectueux ?

Dans la série on ce fou de notre gueule, je cite les joueurs ! Avant les joueurs ne faisaient jamais de scandale pour une prime trop faible ou du moins pas aussi gravement, les joueurs respectaient les supporters et ceci était réciproque. Aujourd’hui un joueur à mauvais caractère se met en grève à la moindre intervention contre une décision d’un égo démesuré. Aujourd’hui les joueurs sont payés trop cher et n’ont plus aucun respect pour leurs clubs et leurs supporters. Remarquer que c’est évènement se passe plus souvent dans l’enceinte du football Français. Ceci doit changer ! La république des joueurs dans le championnat de France est un véritable scandale et ceci est tout simplement du foutage de gueule vis-à-vis des supporters et des clubs.

Et maintenant ?

Que faire pour éviter que le foot ne devienne une simple marchandise vendue comme un spectacle aux consommateurs qui sont les ménages ! Quels issus voit le retour aux vraies bases du football ? Comment changer les mentalités du footeux actuel qui consiste à vouloir toujours plus d’argent ? Certains essayent de se battre pour garder ses valeurs et défendre leur idée. Mais malheureusement le football business est devenu une notion qui rentre dans les nurses du football…


Dernière édition par JS le Mar 08 Nov 2011, 22:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JS



Nombre de messages : 113
Age : 21
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Mar 08 Nov 2011, 22:14

Javi Poves, footballeur indomptable




Le 9 août 2011, Javi Poves, joueur de football qui vient d’intégrer l’équipe première du Real Sporting Gijon, club de Liga, annonce la fin de sa carrière sportive à seulement 24 ans. Il décide, unilatéralement, de rompre son contrat avec le club espagnol.

Alors que le mouvement des « Indignés » secoue le royaume ibérique depuis la mi-mai, le footballeur choisit de quitter ce sport qui, selon lui, n’est qu’une « affaire d’argent et de corruption. »

« Le capitalisme, c’est la mort »

Alors qu’il venait de passer deux années avec la réserve de Gijon et qu’il allait enfin entamer une saison avec le groupe pro, Javi Poves surprend tout le monde en prenant la décision de quitter le monde du football. Si de nombreux jeunes joueurs ne rêvent que d’évoluer en pro et d’amasser des masses d’argent, lui préfère dénonce un milieu « pourri » par la monnaie.

« C’est du capitalisme et le capitalisme, c’est la mort. Je ne veux pas faire partie d’un système où les personnes gagnent de l’argent grâce à la mort d’autres personnes, en Amérique du Sud, en Afrique ou en Asie », explique-t-il sur le site La Informacion.

Un choix qui pouvait déjà être pressenti. En effet, le joueur espagnol, au moment de son intégration à l’équipe première du club de la province des Asturies, demande à ses dirigeants de ne pas le payer par virement bancaire. Il dit vouloir éviter la spéculation financière des banques avec son argent. Et, dans la foulée, Javi refuse une voiture que souhaite lui offrir une entreprise : il affirme ne pas en avoir besoin.

Un rebelle dans le football, qui l’eût cru ! Les déclarations et les décisions de Javi Poves font souffler un vent d’une extrême fraicheur dans le microcosme irréaliste du football professionnel devenu ultra-mondialisé et – surtout – ultra-capitaliste.

Mais, pour autant, il ne se considère pas comme un « Indigné ». Mouvement avec lequel il prend rapidement ses distances. « C’est un mouvement créé intentionnellement par les médias pour canaliser ce mal-être social et pour que cette étincelle ne devienne pas dangereuse et incontrôlable, analyse-t-il. C’est un lavage de visage pour le système capitaliste mais pas un changement radical. »

Études d’histoire et voyages autour du monde

Plutôt que de camper sur les places espagnoles, l’ancien défenseur qui n’aura participé qu’à une seule rencontre de Liga choisit de reprendre des études d’histoire. Et il a de nombreux projets en tête à réaliser bien loin des prés verts où ses anciens collègues continuent d’évoluer.

Il veut « aller découvrir le monde pour de vrai, en Afrique. Pour ça je n’ai pas besoin de beaucoup d’argent. Je suis allé dans des hôtels en Turquie à 3 euros. »

Et, au lieu de manifester pacifiquement en agitant ses mains en l’air pour signifier son accord comme ses camarades indignés de la Puerta del Sol, Javi Poves préconise plutôt « d’aller dans les banques pour les brûler et couper des têtes. »

Une critique qui fait plaisir au sein d’un milieu trop souvent lisse et hypocrite dans lequel les joueurs professionnels se complaisent bien heureux de profiter de salaires mirobolants et injustifiés ainsi que de nombreux avantages en nature. Tout un système mis en place pour les endormir et faire d’eux de parfaits soldats du libéralisme et du capitalisme.

La France commence elle aussi à réagir

Si le football français n’est pas encore prêt à assister à un tel événement, on sent que les choses commencent à bouger dans l’hexagone. Certains projets de réforme commencent à pointer le bout de leur nez avec pour but, de renouveler ce « foot business ».

On se souvient, bien entendu, des déclarations d’Eric Cantona qui préconisait au Français de tous retirer leur argent des banques. Une initiative qui n’avait pas connu le succès escompté par l’ancien milieu offensif de Manchester United.

Mais ce n’est pas tout : en avril 2011, Vikash Dhorasoo lance le manifester Tatane. « C’est un texte [...] qui rassemble plein de mecs qui aiment le foot [...] le jeu, le plaisir et qu’aiment pas le foot qu’on propose aujourd’hui. », explique l’ancien international français.

A l’heure actuelle, près de 4 400 personnes ont apporté leur soutien au projet. Ils partagent le ras-le-bol de l’ex milieu de terrain professionnel contre les dérives engendrés par ce sport devenu capitaliste.

« L’idée est de fédérer des gens qui souhaitent remettre le jeu et le plaisir au centre du débat et des décisions, des gens qui peuvent par ailleurs avoir des conceptions différentes des choses mais qui partagent un rapport au sport et à la vie », ajoute le célèbre « Substitute ».

Nous ne pouvons que saluer de telles initiatives qui, nous l’espérons, permettront, à terme, de faire bouger les lignes. Mais, nous regrettons, néanmoins, que les joueurs de foot français attendent la fin de leur carrière et de s’en être mis plein les poches pour enfin s’indigner contre ce système dont, finalement, ils ont bien profité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JS



Nombre de messages : 113
Age : 21
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Mar 08 Nov 2011, 22:16

Les équipementiers ou l’art de bafouer l’histoire d’un club!



« Oh bordel qu’il est moche…» ceci est peut-être votre réaction quand, chaque année, vous découvrez les maillots domicile et extérieur, sans oublier celui qui provoque le plus de dégoût : le maillot Third de votre équipe favorite ! Chaque année, il provoque le mécontentement de la majeure partie des supporters et l’équipementier, lui, s’en fout ! Bienvenue dans le monde du foot business où le moindre profit qui peut être fait aux dépends des valeurs et des couleurs que prône un club, va être ratissé au maximum.

Identité d’un club

Un club compétitif ne se construit pas en une journée, il faut parfois des dizaines d’années pour intégrer le haut niveau. Mais au fil des années le club se construit une philosophie que ce soit dans le jeu, dans l’esprit sur le terrain ou dans la manière de gérer les problèmes divers. Certains clubs se veulent familiaux d’autres sans scrupule à tous les étages, etc… Mais ce qui rassemble tous ces facteurs sont le fanion et les couleurs du club. Ils permettent aux clubs de différencier leurs identités de celle des autres. Que ce soit le scapulaire et la couleur bleue marine pour les Girondins de Bordeaux, le maillot moitié rouge moitié blanc pour l’AS Monaco, le jaune et vert pour le FC Nantes, etc…
Ces couleurs et autres motifs qui identifient un club depuis des années sont maintenant bafoués par des équipementiers sans scrupule qui n’hésitent pas à nous rendre ridicules dans des maillots aux couleurs fluo complètement contraires à ce que peut représenter les couleurs d’un club pour ses supporters.

Heureusement, le ridicule ne tue pas…

Supporters et amoureux du foot que nous sommes peuvent apprécier le changement s’il est justifié et n’insulte pas l’histoire du club. Malheureusement, ces dernières années les équipementiers se foutent de plus en plus de l’histoire des clubs et de ce qu’elle représente pour les supporters. Quelle sorte de supporter marseillais peut apprécier que l’OM soit représenté dans les compétitions européennes par un maillot orange avec code barre à l’avant, complètement contraire aux couleurs qui identifiaient l’OM jusqu’à présent ? Les équipementiers se foutent de notre gueule, mais ils oublient, comme pas mal de monde dans le football, que sans supporter un club n’a pas d’âme. Et un club sans âme est un club boudé et détesté. Tout ceci est contraire à toutes les valeurs que sur ce blog nous pouvons défendre. C’est pour cela que cette semaine nous dénonçons ce fait. Car pourquoi faut-il absolument que les équipementiers touchent à nos couleurs ? Pour faire du pognon bien sûr !

Fluo, Footix et compagnie!

Du rose, du vert, du rouge, de l’orange, du jaune, du bleu toutes ces couleurs version fluo n’ont rien à faire sur un maillot de foot. Et pourtant les équipementiers ne se gênent pas. Du rouge à bande pour les Girondins, de l’orange pour Marseille, du rose et bleu pour Lyon… Ces maillots sont le plus souvent des third. Mais qu’est-ce qu’ils sont horribles et ils ont pour unique but de faire de l’argent. Car des maillots aux couleurs attrayantes, d’après les équipementiers, se vendent beaucoup mieux que les couleurs naturelles du club. Donc d’après leur logique on brade l’histoire d’un club pour du pognon… Eh bien j’applaudis quelle mentalité… Ceux qui achètent ce genre de maillot sont des footix. Les seuls qui ont le droit de toucher à un maillot sont les supporters, les vrais. Et non des marchandeurs qui ne veulent que rembourser leur investissement… Certaines tenues sont parfois tellement irréalistes que je me demande si certains clubs n’ont pas perdu des paris pour se retrouver dans cette situation. En tout cas, cette attitude de plus en plus présente chez les équipementiers devient réellement inquiétante pour les valeurs que défendent nos clubs et il se pourrait bien qu’un jour la plupart des maillots domiciles ne respectent plus les couleurs qui représentent les clubs.

Conclusion

Cela devient de pire en pire le football business empiète sur tous les tableaux le marchandising tue l’historique de nos clubs à travers des tenues immondes. Aucun respect tel est la seule notion du football business. Donc, supporter tant que vous le pouvez bouder ces maillots qui déplaisent tant…



SOURCE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joe



Nombre de messages : 807
Age : 36
Localisation : Rabat
Groupe ultra : UAR
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Mar 08 Nov 2011, 22:39

Merci fréro, c'est très intéressant. Avec tout ce fric au foot, les valeurs se perdent. Et le mouvement ultra n'est pas épargné, tu n'as qu'à voir les South Winners, qui se proclament ultras, et qui se font un argent fou sur le dos des supporters
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1958



Nombre de messages : 559
Age : 23
Localisation : Rabat
Groupe ultra : UAR
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Mar 08 Nov 2011, 22:42

Tout d'abord merci Hamza pour ce très bon article
Il y a deux saisons , les Ultras du PSG ont dû boycotter le maillot de leur club qui ne respectait pas la tradition du célèbre modèle créé par Daniel Hechter , un boycott plus ou moins réussi qui a poussé le PSG à obliger Nike à respecter pour les maillots des saisons d'après .
Sans parler des maillots des équipes qui ne ressemblent à rien avec le tas de publicités
Il y a même des groupes Ultras qui se la jouent business et touchent d'énormes sommes d'argent sur le dos des supporters ( notamment l'affaire de détournement de fonds chez les MTP de Marseille ) , ça commence vraiment à tuer la passion du vrai football populaire !
Le phénomène du foot business n'a toujours pas fait son apparition en bonne et due forme pour en parler , j'espère qu'on sera épargnés surtout pour notre maillot qui , dieu merci , n'a jamais été un maillot qui ne respecte pas la tradition des tricolores
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joe



Nombre de messages : 807
Age : 36
Localisation : Rabat
Groupe ultra : UAR
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Mar 08 Nov 2011, 23:14

le maillot de nos joueurs lors du match contre le fus n'a rien à voir avec nos couleurs walid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1958



Nombre de messages : 559
Age : 23
Localisation : Rabat
Groupe ultra : UAR
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Mar 08 Nov 2011, 23:24

Ah oui ça par contre , je ne sais pas comment ils ont pu choisir ce short rouge et blanc ! Pas de trace de vert sur le maillot ! Ils auraient pu jouer avec les shorts de la saison dernière sur lesquels y avait les 3 couleurs du club !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JS



Nombre de messages : 113
Age : 21
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Mer 09 Nov 2011, 09:22

à la rentrée des joueurs lors du dernier match, j'ai cru que c'est l'équipe national ou Lwaz => aucun respect à l'histoire du club (tricolores) qui représente tout un peuple !
peut-on parler d'un foot moderne au Maroc?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lider Maximo
Administrateur


Nombre de messages : 1223
Age : 27
Localisation : Rabat la Victorieuse
Groupe ultra : UAR05
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Mer 09 Nov 2011, 11:03

JS a écrit:
à la rentrée des joueurs lors du dernier match, j'ai cru que c'est l'équipe national ou Lwaz => aucun respect à l'histoire du club (tricolores) qui représente tout un peuple !
peut-on parler d'un foot moderne au Maroc?

Biensûr. Le Football Marocain est en train de se moderniser avec l'arrivée du Professionnalisme, la montée des prix des joueurs, les désirs de quelques Milliardaires d'acheter des clubs, l'augmentation des salaires et primes...

_________________


Les rivalités entre villes c'est Comme quand tu vas draguer des filles dans un autre village que le tien et que quand tu retournes dans ce même village, tous les types t’attendent pour te foutre une bonne correction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uar05.culturefootball.net
footballanatomy



Nombre de messages : 2
Age : 26
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Jeu 08 Déc 2011, 18:24

Ce serait sympa de citer les sources les gars !
footballanatomy.wordpress.com/2011/10/24/et-si-le-vrai-foot-cetait-ca-introduction/
footballanatomy.wordpress.com/2011/10/26/javi-poves-footballeur-indomptable/
footballanatomy.wordpress.com/2011/10/28/les-equipementiers-ou-lart-de-bafouer-lhistoire-dun-club/


Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JS



Nombre de messages : 113
Age : 21
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Ven 09 Déc 2011, 21:09

footballanatomy a écrit:
Ce serait sympa de citer les sources les gars !
footballanatomy.wordpress.com/2011/10/24/et-si-le-vrai-foot-cetait-ca-introduction/
footballanatomy.wordpress.com/2011/10/26/javi-poves-footballeur-indomptable/
footballanatomy.wordpress.com/2011/10/28/les-equipementiers-ou-lart-de-bafouer-lhistoire-dun-club/


Merci

c'est cité à la fin du sujet 9me3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
footballanatomy



Nombre de messages : 2
Age : 26
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Sam 10 Déc 2011, 11:35

Désolé j'ai pas vu ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si le vrai foot c'était ça?   Aujourd'hui à 02:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si le vrai foot c'était ça?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alain Michel (entraîneur)
» Oscar du foot, DHR poule A
» Question sur jante big foot full size avant du type Cadkat
» Chouraqui était chez nous.
» Vrai Faux blog de Marc Rosset

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: ULTRAS ASKARY RABAT ::. :: Le Forum :: Débat et culture-
Sauter vers: