AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sidi Ifni.. la colère d'une région..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rebel



Nombre de messages : 869
Age : 35
Localisation : meilleur coin du monde: L3ASSIMA
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 13:27

Les bilans humains de l’Etat marocain et des associations des droits de l’homme divergent

Le calme n’est toujours pas revenu dans certains quartiers de Sidi Ifni, ville du sud-ouest marocain après les violents affrontements du week-end entre forces de l’ordre et protestataires. Selon un bilan officiel, les échauffourées ont fait une cinquantaine de blessés. Mais les avis divergent toujours quant au nombre de décès et à la situation actuelle. Le gouvernement affirme qu’il n’y a pas eu de mort et qu’aucune bavure des forces de l’ordre n’a été enregistrée. Des associations de droits de l’homme donnent une toute autre version de l’histoire.
J’allais chez l’épicier (vendredi, ndlr) lorsque j’ai été arrêtée par les forces de l’ordre. Une fois au commissariat, des policiers m’ont frappée, ont déchiré mes vêtements, insultée puis enfermée dans une cellule pour femmes », nous confie Kalthoum, au téléphone, après avoir été remise en liberté. Pourtant, affirme-t-elle, ni elle ni aucun membre de sa famille n’a participé de près ou de loin au blocage du port de Sidi Ifni. « Tous ces événements sont arrivés soudainement, rien n’était organisé. Tout le monde était dans le même sac pour les policiers, alors que beaucoup de civils n’avaient rien à foutre des revendications des protestataires », ajoute Mohamed, autre habitant de Sidi Ifni. « Heureusement qu’ils ne nous ont rien fait à moi et ma famille. Mais mes voisins ont eu moins de chance », poursuit-il.
Depuis une semaine, rien ne va plus dans cette petite ville de 20 000 habitants située dans le sud-ouest marocain. D’ordinaire très calme, elle est sortie de son anonymat ce week-end après de violents affrontements entre les forces de l’ordre et les habitants qui ont bloqué le port vendredi. De source officielle, les échauffourées ont fait 44 blessés dont 27 policiers et une vingtaine de personnes ont été arrêtées. Mais selon M. Herbaz, membre du Centre Marocain des Droits de l’Homme (CMDH), contacté sur place, à Sidi Ifni, « entre 140 et 160 personnes restent incarcérées pour avoir jeté des pierres sur les forces de l’ordre ».

Passe d’armes entre le gouvernement marocain et les associations des droits de l’homme

Rien n’est sûr concernant le bilan humain des affrontements et sur la situation actuelle de Sidi Ifni. Selon le gouvernement marocain, le calme serait revenu dans la ville depuis samedi soir. Faux pour Brahim Sbaalil, président de la section locale du CMDH de Sidi Ifni, qui parle d’une ville « en état de siège ». « Au moment où je vous parle, les forces de l’ordre sont en train de chercher les manifestants qui se sont réfugiés dans les montagnes alentours ». Témoignages à l’appui, il explique que « même si la situation s’est détendue par rapport aux derniers jours, les habitants ne peuvent sortir de chez eux que discrètement ».
Alors que le gouvernement marocain a déclaré dimanche qu’il n’y a pas eu « le moindre décès » dans ces affrontements, d’autres sources, à commencer par le CMDH, démentent. M. Sbaalil a déclaré à la presse samedi qu’« il y aurait entre un et cinq morts ». Joint par Afrik.com lundi, il continue de défendre sa position même s’il n’est pas en possession d’un bilan exact de victimes. « Il y a eu des morts évidemment, nous affirme-t-il. On a déjà retrouvé deux cadavres dans les coins de la ville et de nombreuses personnes sont portées disparues, dont deux membres du CMDH et de l’AMDH (Association Marocaine des Droits de l’Homme, ndlr) dont on n’a aucune nouvelle ». Une information confirmée par le président du CMDH, Khaled Cherkaoui : « Jusqu’ici, on n’a pas de certitudes mais des disparitions sont bien enregistrés ». Cependant, la position de la l’AMDH est plus prudente. Khadija Ryadi, présidente de l’association, explique qu’elle ne peut infirmer ni confirmer ces allégations ni même dire qu’un membre de son association est porté disparu. « Mais les disparitions sont avérées et il est probable qu’il y ait eu des morts vu la façon sauvage dont les manifestants ont été réprimés. Des membres de l’AMDH ont souhaité entrer à l’hôpital pour y voir plus clair sur la situation, mais ils ont été interdit d’accès », nous a-t-elle expliqué.
Toutefois, le médecin-chef de l’hôpital provincial de Sidi Ifni, Mohamed Chafiq, a affirmé dimanche à la chaîne de télévision Al Oula que l’établissement n’a reçu aucun cas de décès suite aux incidents survenus samedi au port de Sidi Ifni. Alors comment M. Sbaalil peut-il savoir qu’il y a des morts alors qu’il est actuellement à Rabat ? M. Sbaabil répond sans hésiter : « Je sais parfaitement ce qui se passe. Je suis relié à la ville par téléphone 24h/24 et j’ai reçu des témoignages de familles qui me disent les mêmes choses. Mais l’Etat marocain a sorti une version officielle. Concernant les disparus, les autorités ont suggéré que si les disparitions sont avérées, il vaut mieux attendre qu’on retrouve leur corps puis recevoir des certificats des médecins qui diront s’ils ont été tués ou non par les forces de l’ordre. Mais il y en a qu’on ne retrouvera pas car l’Etat s’est débrouillé pour les cacher ». Comment ? « En les jetant à la mer par exemple », répond-t-il laconiquement.

Al Jazeera dans la ligne de mire de l’Etat marocain

Al Jazeera est allée plus loin dans ses allégations en faisant état de « six à dix morts » après que les forces de l’ordre ont délogé les manifestants du port. Mais M. Sbaalil explique que la chaîne qatarie n’aurait fait que reprendre les informations fournies, en partie, par lui. Il a d’ailleurs été interpellé dimanche par la police judiciaire après avoir déclaré « solennellement » à la chaîne qu’il y a eu des morts. Il n’en demeure pas moins qu’Al-Jazeera est aujourd’hui la cible d’une campagne hostile de la part des médias marocains, comme en témoigne l’éditorial du Matin qui accuse la chaîne « de faire ouvertement dans le mensonge ». Le directeur du bureau de la « chaîne de propagande anti-marocaine avérée » à Rabat, comme l’appelle le quotidien marocain, a d’ailleurs été entendu par la police marocaine samedi soir pour s’expliquer sur sa « bourde ».
Cependant, au-delà de la polémique, une triste réalité est mise en lumière : le chômage, persistant dans la région. Abbas El Fassi, Premier ministre marocain, a lui-même déclaré dimanche, sur la chaîne marocaine 2M, que ce qui s’est passé à Sidi Ifni est « une expression de revendications » liées au chômage. Mais comment en est-on arrivé à de tels affrontements ?

Colère sur fond de chômage

Tout a commencé le 30 mai dernier. Un tirage au sort organisé ce jour-là devait désigner huit personnes destinées à occuper des emplois vacants dans les services de nettoyage de la municipalité. Déçus de ne pas avoir été choisis, des centaines de chômeurs, qui en ont assez de la précarité et de la dégradation de leurs conditions de vie, ont décidé d’occuper le port de la ville, bloquant ainsi plus de 80 camions chargés de poisson. « Bloquer signifie perdre de l’argent. C’est ce qui aurait motivé l’intervention des forces de l’ordre », explique M. Sbaalil.
C’est pour dénoncer la persistance du chômage dans la région et aussi les investisseurs qui ne tiennent pas leurs promesses qu’ils ont décidé de mener cette action, accusant au passage les autorités du retard pris dans le projet d’usine de traitement de poisson. Bien que la ville dispose d’un port très riche, la région reste sous-développée et le taux de chômage à Sidi Ifni est nettement supérieur à la moyenne nationale qui s’établit à 9,7% en 2007. « On ne dispose pas de chiffres, mais la situation dans le sud marocain est plus difficile qu’au nord », explique M. Cherkaoui. « L’Etat marocain avait fixé des objectifs de développement voici trois ans mais, depuis, rien n’a été fait », ajoute t-il.

A l’étranger, les Marocains se mobilisent

« Si l’Etat croit qu’on va rentrer chez soi comme si de rien n’était, il rêve ! », s’exclame M. Sbaalil. Cependant, aucune manifestation ne paraît possible à Sidi Ifni. « Si les policiers voient un groupe de personnes se former, aussi petit soit-il, ils les embarquent tous », indique Mohamed, un habitant de la ville. Alors c’est surtout la communauté marocaine vivant à l’étranger qui se mobilise pour les habitants de Sidi Ifni. « Une grande manifestation de soutien à Las Palmas (aux îles Canaries, ndlr) s’est déroulée dimanche de même qu’en France. Aujourd’hui (lundi, ndlr) aussi d’ailleurs », affirme M. Sbaalil. Mohamed Bouzalim, président de l’association Ifni Ait Baamrane en France, confirme. « Nous bloquons actuellement depuis dimanche le consulat du Maroc à Colombes (près de Paris, ndlr) ». « Nous continuerons jusqu’à ce que tous nos frères marocains soient libérés et que l’état de siège prenne fin. On veut une enquête sur les violences policières », martèle-t-il. Une manifestation de soutien est prévue mercredi au Trocadéro, à Paris. Pour le moment, le gouvernement marocain reste sourd à ces revendications et n’entend pas fléchir.

Source: afrik.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joe



Nombre de messages : 807
Age : 36
Localisation : Rabat
Groupe ultra : UAR
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 14:04

Merci Rebel pour cet article, la colère de Sidi Ifni vient s'ajouter à celle de Sefrou, ce qui démontre un malaise social qui frappe la société marocaine en raison notamment de la pauvreté et du chômage, auxquels viennent s'ajouter la hausse des prix des produits de base et la non augmentation des salaires.
Ca démontre surtout l'échec de l'initiative nationale pour le développement humain, lancé il y a 3 ans.
A signaler que les forces de l'ordre ont chassé les journalistes d'El Massae qui couvraient cet événement. Le même journal a publié des photos de citoyens frappés sur leurs têtes par les forces de l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rebel



Nombre de messages : 869
Age : 35
Localisation : meilleur coin du monde: L3ASSIMA
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 16:07

ouchla79 a écrit:
Merci Rebel pour cet article, la colère de Sidi Ifni vient s'ajouter à celle de Sefrou, ce qui démontre un malaise social qui frappe la société marocaine en raison notamment de la pauvreté et du chômage, auxquels viennent s'ajouter la hausse des prix des produits de base et la non augmentation des salaires.
Ca démontre surtout l'échec de l'initiative nationale pour le développement humain, lancé il y a 3 ans.
A signaler que les forces de l'ordre ont chassé les journalistes d'El Massae qui couvraient cet événement. Le même journal a publié des photos de citoyens frappés sur leurs têtes par les forces de l'ordre.

voici quelques photos oups



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joe



Nombre de messages : 807
Age : 36
Localisation : Rabat
Groupe ultra : UAR
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 16:11

ca fait mal, la honte. Après la photo de la femme d'un islamiste qui portait son bébé frappée par un commissaire, ces photos démontrent clairement que le Maroc stagne en matière de droits de l'Homme.
apparemment on n'est pas encore sorti des années de plomb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UAR 05



Nombre de messages : 27
Age : 31
Localisation : rabat
Groupe ultra : Ultras ASkary RABAT
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 16:48

Oh Mdr ACAB Hechema 3etaya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rebel



Nombre de messages : 869
Age : 35
Localisation : meilleur coin du monde: L3ASSIMA
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 16:50

ouchla79 a écrit:
ca fait mal, la honte. Après la photo de la femme d'un islamiste qui portait son bébé frappée par un commissaire, ces photos démontrent clairement que le Maroc stagne en matière de droits de l'Homme.
apparemment on n'est pas encore sorti des années de plomb

mais tu rêves là khay ouchela79, on est dans le pays de démocratie et des libértés, voici la preuve rire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UAR 05



Nombre de messages : 27
Age : 31
Localisation : rabat
Groupe ultra : Ultras ASkary RABAT
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 16:54

rire hade wazire welah ma 3endo lwejehe hhhhhhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEQUEBAMBRA



Nombre de messages : 275
Age : 27
Localisation : T-mara/Rabat
Groupe ultra : aucun
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 18:45

irhab


Dernière édition par Gémeaùx-1-Ultras le Ven 13 Juin 2008, 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gemeaux-1-ultra.skyblog.com/
Military



Nombre de messages : 119
Age : 108
Localisation : rabat
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 18:49

ouchla79 a écrit:

A signaler que les forces de l'ordre ont chassé les journalistes d'El Massae qui couvraient cet événement.
Les forces du désordre ont aussi menacé de violer les mères des journalistes sans oublier qu'ils les ont insulté et frappé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zakios88



Nombre de messages : 59
Age : 28
Localisation : meilleur coin du monde: CYM
Groupe ultra : ULTRAS ASKARY
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 20:07

mais j'ai tjr une question qui se pose pourquoi ces incident repris avec plus ou moins de sérieux par les medias et par le gouvernement marocain ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eagles-Rabat
Membre Banni
Membre Banni


Nombre de messages : 8
Age : 27
Localisation : Jowal m3a l'khadra
Groupe ultra : Ultras Eagles
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Jeu 12 Juin 2008, 21:39

wa bzaaaaaaaaaaaaaf

serieu fallait pas faire ça

mais bon fa9r o bitala 3la kolchi machi 3lihom

ta rah waslo hta walaw igolo bghina isti9lal man l'maroc

kon kan hassan II kon rah ga3 may7alo famhom

daba kayn med6 3atihom chouiya diyal la liberte walaw zaydin fih bzaaaaaaaf

faut revoir notre mentalite o kima khalaha hassan II

le Maroc à besion d'une democratie 3la 9ado o had la democratie ana msawab7a lih 3la 9ado


hit hna les marocains khasna ghir fach
zid 3liha tawa2if 3tahom lah
chlo7 3robiya kza rbat rif swassa sahrawa
wllh kon makan malik o l9adiya mzayra hta nkono ktar man l'iraq

o lah idir tawil diyal l'khir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rebel



Nombre de messages : 869
Age : 35
Localisation : meilleur coin du monde: L3ASSIMA
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Ven 13 Juin 2008, 11:42

Eagles-Rabat a écrit:
wa bzaaaaaaaaaaaaaf

serieu fallait pas faire ça

mais bon fa9r o bitala 3la kolchi machi 3lihom

ta rah waslo hta walaw igolo bghina isti9lal man l'maroc

kon kan hassan II kon rah ga3 may7alo famhom

daba kayn med6 3atihom chouiya diyal la liberte walaw zaydin fih bzaaaaaaaf

faut revoir notre mentalite o kima khalaha hassan II

le Maroc à besion d'une democratie 3la 9ado o had la democratie ana msawab7a lih 3la 9ado


hit hna les marocains khasna ghir fach
zid 3liha tawa2if 3tahom lah
chlo7 3robiya kza rbat rif swassa sahrawa
wllh kon makan malik o l9adiya mzayra hta nkono ktar man l'iraq

o lah idir tawil diyal l'khir

les manifestations de sidi ifni n'ont aucunes causes politiques, ils déclarent qu'ils sont marocains et soutiennent la monarchie alawite, ils ne demandent que de simples droits, droit au travail et de stoper la marginalisation de leur région, ils soufrent d'un taux de chômage élévé, des flombés de prix jamais enregistrées, de précarité... à mon avis ils ont le droit de demander le chamgement surtout qu'ils voient à peu prés de 100km des régions qui vivent avec des conditions de vie favorables car tout simplement il se situent sur la zone du sahara pas plus, la viande coûte 30dh/kg au sahara ici c'est 60dh, huile de table 7dh ici 16dh... wabazaaaaaaaaaaaaaf

écoute bien ce que dit les deux mecs au milieu de cette vidéos salut



ce qui me fait marrer dans cette histoire, c'est la façon avec laquelle les forces du désordre ont pris les choses, ils ont sévérement réprimé cette expréssion de colère avec une sauvagerie digne d'un pays du tiers monde.
Il n’est pas admissible, qu’en 2008, on continue à voir ces images et qui mettent en accusation cette police criminelle, qui ne respecte aucun droit élémentaire du citoyen.

écoutez le témoignage de ces deux citoyens de sidi ifni:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RED-UAR



Nombre de messages : 50
Age : 29
Localisation : RABAT
Groupe ultra : UAR
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Ven 13 Juin 2008, 12:40

Military a écrit:
ouchla79 a écrit:

A signaler que les forces de l'ordre ont chassé les journalistes d'El Massae qui couvraient cet événement.
Les forces du désordre ont aussi menacé de violer les mères des journalistes sans oublier qu'ils les ont insulté et frappé .
le3nigri sifet lihom lemroud lmekboutine
comme ca li hder itviola hhhhh
hadchi wlla 3adi dans ce pays a la con
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joe



Nombre de messages : 807
Age : 36
Localisation : Rabat
Groupe ultra : UAR
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Mar 17 Juin 2008, 04:19

Article de Courrierinternational:

Maroc: Événements de Sidi Ifni ou l'échec de l'État de Droit

Que s'est-il réellement passé ce début du mois de juin à Sidi Ifni ?, au delà des causes et des détonateurs des émeutes, il faut se poser la question sur le comportement des forces de l'ordre.

Comment, dégager l'entrée du port, véritable poumon économique de la petite ville de 20 milles habitants, s'est-il transformé en une bataille entre jeunes et forces de l'ordre ?

D'abord, un rappel. La gestion catastrophique du règne HassanII qui n'a jamais impliqué l'État dans le gestion de la vie politique et sociale de la région. l'État se contentait de gérer le port et amener des touristes vers les très belles plages de Sidi Ifni.

Dans un esprit très traditionaliste, Hassan II avait laissé s'installer une gestion tribale. Comme partout, dans la campagne et dans les montagnes, l'administration s'occupe du minimum, laissant les tribus berbérophones dans les montagnes ou dans le sud, gérer leur vie interne. Si l'avantage, la paix sociale et la conservation des traditions sont garanties, l'inconvénient majeur reste le sous-développement permanent de certaines régions (Maroc inutile), que, par exemple, laissent apparaître les statistiques sur le développement humain. Je pense notamment, à la non-scolarisation des filles à la campagne et la non-application de l'âge minimum pour le travail et la fin de la scolarité des enfants. Beaucoup de choses ont changé depuis 1994, avec l'arrivée des ex-opposants à HassanII au gouvernement. L'accélération s'est faite avec Mohamed VI, mais du travail reste à faire!!

Une dernière remarque, concernant le tissu associatif actuel marocain. Avec peu de moyens (contraire à d'autres pays, l'État ne met que rarement la main à la poche pour aider, en dehors des associations officielles), des associations font un travail très intéressant que ça soit pour les droits politiques,sociaux et économiques des citoyens ou pour la promotion de la culture locale. Ce tissu associatif indépendant est rare dans le Monde Arabe.(par exemple, à part en Jordanie et en Palestine, peu d'associations sont indépendantes du pouvoir dans le Monde Arabe)

Revenons, aux évènements de Sidi Ifni. D'abord, jusqu'à preuve du contraire, il n'y a pas eu de mort, donc les déclarations intempestives qui ont valu à un membre du CCDH et le directeur d'Aljazeera d'être poursuivis n'étaient là que pour jeter l'huile sur le feu( c'est une habitude au Maroc, surtout de la part des partis ou associations d'extrême-gauche)

Par contre , le ministre de l'intérieur doit s'expliquer un peu plus. Son intervention devant le parlement, il y a quelques jours, n'était pas convaincante. Il donnait seulement le point de vue des forces de l'ordre .

Que l''État garantit l'ordre public, soit. Que l''État garantit la poursuite de l'activité économique du port, soit. Qu'au Maroc, l'anarchie est punie par la loi et interdite, soit. Mais l'État , ne garantit-il pas la justice à tous les citoyens ?. L'État ,si on croit l'exécutif marocain, est un État de Droit. Un État de Droit, va de pair avec avec un État ou ou toutes ses actions doivent se faire dans le respect de la justice.

L'État n'est pas là pour bafouer les droits des citoyens qui est censé protéger. Beaucoup de fléaux doivent être éradiqués au Maroc et ça ne peut se faire, qu'avec un État de Droit, sinon attention au retour du boomerang de l'injustice.

L'AMDH(Association Marocaine des Droits Humains(voir liens utiles) rapporte des témoignages dénonçant les forces de l'ordre qui ne se sont pas contentés de débloquer le port ou disperser les manifestants, mais ils ont semé la terreur parmi les habitants de la petite ville allant jusqu'à violer les habitations à la recherche des manifestants. Pire, comment expliquer le prolongement des émeutes par les forces de l'ordre? Réveiller les manifestants chez eux au petit matin, c'est chercher l'émeute?

L'AMDH demande l’ouverture d’une enquête sur les événements et réclame que le Général Laânigri, le Gouverneur de la Province et le Ministre de l'intérieur, en tant que premier responsable de l’action des forces publiques vis-à-vis des citoyens, répondent de leurs exactions. Que des excuses soient présentées aux victimes, aux habitants de Sidi Ifni et à tout le peuple marocain en ce qui concerne les agressions commises par ces fonctionnaires à l’encontre d’habitants sans défense. Ainsi que la satisfaction des revendications présentées par les habitants de Sidi Ifni depuis 2005 et qui se limitent au respect de leurs droits économiques, sociaux et culturels. L'AMDH nous apprend que les autorités locales se sont engagées à cette époque, à offrir des opportunités d’emploi et la mise en place de services sociaux essentiels.

A Sidi Ifin, l'État , à travers son administration locale a échoué dans sa politique de rapprochement de l’administration avec les citoyens . On attend maintenant la contre-réaction de l'État , pour répondre aux revendications légitimes de la jeunesse de cette petite ville du sud du Maroc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eagles-Rabat
Membre Banni
Membre Banni


Nombre de messages : 8
Age : 27
Localisation : Jowal m3a l'khadra
Groupe ultra : Ultras Eagles
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Mar 17 Juin 2008, 11:29

RED-UAR a écrit:
Military a écrit:
ouchla79 a écrit:

A signaler que les forces de l'ordre ont chassé les journalistes d'El Massae qui couvraient cet événement.
Les forces du désordre ont aussi menacé de violer les mères des journalistes sans oublier qu'ils les ont insulté et frappé .
le3nigri sifet lihom lemroud lmekboutine
comme ca li hder itviola hhhhh
hadchi wlla 3adi dans ce pays a la con

dak la3nagri wahad pd man les grands pd de la societe marocaine

houwa mol l'idee diyal GUS o daba siftoh l'mrod raja3hom ktar man police
psssssssssssssssss
wafat l'militarisme ldik jih

wa bzaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zakios88



Nombre de messages : 59
Age : 28
Localisation : meilleur coin du monde: CYM
Groupe ultra : ULTRAS ASKARY
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Mer 18 Juin 2008, 00:11

La petite ville de sidi ifni n'a tjr pas retrouvé son calme .quelques jeunes sont tjr réfugiés dans la montagne les forces de police continuent de guetter le moindre mvm de foule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
militaryboys



Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Dim 13 Juil 2008, 20:13

the truth has this Morocco lives it with silence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
farideloufir



Nombre de messages : 95
Age : 26
Localisation : Tétouan(Maroc),Lvov(Ukraine),Clermont-Ferrand(France)
Groupe ultra : simplement ULTRAS!!!
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Lun 14 Juil 2008, 16:41

Ah drari !
Matsm3ouch bzaff lhadouk l3tayya dial ljazzera ,il deteste le Maroc, choufou ghir mnin tihdrou 3la le Sahara , il sympatise trop Polisario et L'algerie .
Aussi matsm3ouch lhadouk les pseudo organisation dial les droits de l'Homme qui sont finnancés par n'importe qui .

Tout ceux qui essai de faire de ces afrontements un scandal sont des 3ttaya car il veulent seulement se faire un nom en oubliant les interrets du pays et le code moral de leurs proffessions .
Biensur il y avait des affrontements avec la police , il y avait des arrestations , mais il n'y avait pas de morts,et il n'y avait pas autant de violence comme certain le disent , et tous ceux qui disent qu'il y avait des 20 ène de morts ne sont que des menteurs(meme ljazzera a dementi aprés quelque jour cette information) .il ne faut pas etre trop naives et ecoutée les ennemies de notre pays qui essaie de declenché dans notre pays
l'instabilité (comme ça se passe en Algerie par exemple)
alors qu'il ai l'un des plus devellopés d'afrique .

Cela reste mon point de vue personnele qui ne m' était dictée par personne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sidi Ifni.. la colère d'une région..   Aujourd'hui à 02:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Sidi Ifni.. la colère d'une région..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre voyage : Maroc Avril 2010
» Au barrage Sidi Salem
» Une CB 125 S en région Nantaise ;-)
» cherche bon garage OPEL région 60/80/76/27
» et pourquoi pas une sorti entre voisin de région

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: ULTRAS ASKARY RABAT ::. :: Le Forum :: Débat et culture-
Sauter vers: